Archives pour la catégorie La section marche

Jeudi 11 octobre – LANCIN « Le Temple »

Belle journée d’automne, quasi d’été, pour aller marcher du côté de LANCIN au lieu dit Le Temple.

Nous sommes 53, mine de rien, et il y a de la place pour se garer le long d’une petite route peu fréquentée.

IMG_9581

C’est un parcours tranquille de 7 km majoritairement en sous-bois entre LANCIN et COURTENAY. Il fait chaud et l’évaporation des pluies ressentes (on s’en serai bien passé dimanche !) rend l’atmosphère lourd, de quoi transpirer sur du plat !

…………….. et voilà que nous rencontrons 3 chiens de chasse, perdus, dont un, blessé et épuisé boite, …….. ses collègues ne l’abandonnent pas. Trop heureux les toutous de voir du monde.

Le propriétaire est joint au téléphone (N° sur les colliers des chiens) et nous attendra vers nos voitures. Papy prend les choses en main, si l’on peut dire, car il faut transporter le blessé, et ce n’est pas si commode que ça. Divers stratagèmes sont mis en oeuvre et le propriétaire retrouve ses cabots qui ne sont pas mécontents de monter dans une voiture.

Bravo les Marcheurs !

IMG_9585

Encore quelques images de notre Rando ICI

 

Etang de Varézieu, Trept le mardi 9 octobre 2018

C’était une rando  très agréable et très complète au milieu des bois, au
bord des champs et de l’étang de Varézieu que nous avait préparée Evelyne,
même s’il y a eu un moment d’hésitation et de réflexion quand à la suite du parcours.

MERCI Evelyne et vous tous pour votre présence et votre compagnie si agréable.

Les photos d’Isabelle sont  ICI

Jeudi 4 octobre – Nivolas Vermelle – Le bois de Cure –

Un bon groupe (quasi 50 marcheurs) pour s’élancer au dessus de Nivolas en passant par Vermelle (son ancienne église) en direction des Eparres.

On monte sur le plateau à 440 m d’altitude par une pente d’abord sévère puis rapidement douce sur un large chemin. Le paysage nous montre l’étendue de la sécheresse dans notre Région (3 mois sans réelle pluie)

IMG_9576 (1)

Aux arrêts il faut osciller entre ombre et soleil car la température n’est plus trop estivale malgré le grand ciel bleu.

Voilà 7 km qui font du bien en ce début d’octobre

La reprise du côté de PARMILIEU

Ils ne sont pas ravis ces marcheurs ?

Il est bon de reprendre en douceur les activités après la trêve estivale.

 

IMG_9220

C’est ce qui s’est passé du côté de Pamilieu sur un circuit que nous connaissons bien, pas difficile (6,5 km), qui nous a permis de reprendre tranquillement le contact entre les amis du Club présents ce jour.

Juste 2 ou 3 images ICI

 

Samedi 25 aout – Vélo Pour Tous

Commentaire Annie, Photo Christian:

Ils ont osé !(et non pas regretté)

Une bonne vingtaine de marcheurs et 5 jeunes ont troqué leurs paires de godillots pour un vélo et ainsi découvrir la campagne à tours de roue.
En tête , Serge mène la troupe , en queue Pierre et Michel sont un peu nos « Patou » mais comme ils sont bien éduqués ils ne mordent pas les mollets mais veillent  à remettre sur la bonne voie le cyclo qui s’égarerait  ou aurait un souci quelconque.
Le parcours proposé ne présente pas de difficulté puisqu’il est plat , alternant goudron et chemins caillouteux , sableux  et herbeux.  Et comme dirait monsieur de la Fontaine on se hâte avec lenteur  en serpentant dans les sous-bois,. en découvrant le long du Catelan,  les champs de maïs et de faveroles. C’est Gérard qui nous montre cette légumineuse et qui nous explique qu’elle sert de fourrage pour les bêtes. (mon vieux dico indique que ça s’appelle aussi févérole : petite fève des marais)
La météo  est idéale et s’il est bon de s’abreuver pendant tout effort , ce n’est pas la chaleur et la soif qui nous poussent  à sortir la gourde, mais bien  la nécessité d’hydrater les muscles pour éviter les crampes.
Une fois avalée la dernière ligne droite dans les marais nous tombons pile sur Flosailles et le local où l’on déballe tarte au sucre ,cidre et …cerise sur le gâteau : chouquettes et pétillant car c’est l’anniversaire de papy ! Happy birthday to you !
Nous repartons contents de ces retrouvailles , qui sonnent la fin des vacances  mais le retour des activités du club .
Encore un grand bravo aux jeunes et à Kéli la benjamine!
27 participants – 21,5 km – D+90m

Le groupe Vélo Pour Tous

Le groupe Vélo Pour Tous

Kélia la benjamine

Kélia la benjamine

 

 

Le groupe Vélo Pour Tous

Saint Benoit la montagne, le samedi 30 juin 2018

 » Comme convenu rendez vous à la fraiche

7 courageux au local à 6h45 pour un départ à 7h (Josiane ,Maryse ,Angèle ,Alain ,Michel ,Luc ,Daniel)

20180630_102132

la balade de  St benoit la montagne commence par une montée de 5 km et environ 430 m de dénivelé, pour une arrivé au belvédère où on nous avait promis la vue du Mont Blanc mais seul la dent du chat était visible et les lacs de Conzieux

Malheureusement trop de brume pour voir au loin

La descente se fait par un autre versant plus long ou nous avons vue une cascade ,de l’eau fraiche  mais pas de « jaune »(heureusement on c’est rattrapé au local)

retour au voiture vers 11h00 il commençait à faire chaud
sans se concerter on était en Bleu Blanc Rouge (voir photo) la France jouait à 16h

donc en résumé 12 km en 3h30 et 530 mètres de dénivelé « 
Merci Daniel et Angèle pour cette article et la photo.

Marches des 19, 21 & 28 juin

Mardi 19 juin  Etang de Gôle

Dernière rando relax avant la pause estivale. Guy a eu la bonne idée de proposer un pique-nique à l’étang de Gôle.
C’est donc 20 personnes qui se retrouve à midi. Après le repas, une petite balade très agréable de 5km dans les bois.
Au retour au local, une surprise, Guy B.fête son anniversaire avec saucisson et sangria.
Les photos sont d’Isabelle, une nouvelle marcheuse qui nous rejoindra en septembre.
Gole

Jeudi 21 juin Morestel – Le Marteray

20 personnes se retrouve à Morestel pour cette rando de 8km. Après une montée un peu rude, on serpente au milieu des prés, et des champs de blé. La chaleur est là, mais les passages dans les bois et une petite bise l’atténue de façon très agréable.
Et comme décidément le mois de juin est le mois des anniversaires, cette fois c’est Alain V. qui nous offre galettes au chocolat et aux pralines accompagnées de quelques bulles.
le Marteray

Jeudi 28 juin Soleymieu – Etang du Carré

25 personnes au départ malgré la chaleur. Après une petite pose rafraichissante au bord de l’étang, on repart mais… plus de chemin… il faut franchir barbelés, talus plein de ronces et étrouble de blé qui apportent un peu de piquant à cette sortie. On retrouve rapidement des chemins plus praticables et ombragés pour terminer ce parcours.

Séjour « Montagne » aux Estables les 25 & 26 juin 2018

Cette année le Commission Marche nous a concocté un séjour aux Estables avec au menu :

  • Le Gerbier de Jonc  un monticule de cailloux de 90 m qui culmine à 1551 m, source de la LoireP1010723
  • Le Mont Mézenc avec ses deux sommets à  1744 et 1753 m qui dominent la région.

P1010770

…….. sur la même ligne de crêtes et qui nous offrent de magnifiques paysages aux confins du Velay et du Vivarais.

Arrivés au pied du Gerbier de Jonc avant le casse-croûte de midi les plus costauds grimpent le Gerbier qui se mérite aussi bien à la montée qu’à la descente !

Plusieurs groupes se forment alors pour rejoindre le VVF des Estables qui nous héberge. Certains s’approchent en car d’autres rejoignent directement à pied les Estables et c’est 10 km qui nous offrent décors et activité physique forts bien agréables.

Après une soirée ou nous nous rechargeons en calories avec de la châtaigne dans l’apéro et le dessert, le tout agrémenté d’un bon plat de lentilles, nous nous levons pour la journée « Mézenc »

La aussi plusieurs groupes, départ 8 h pour le premier qui fera 20 km avec l’ascension et le tour du Mézenc. D’autre partent un peu plus tard ou s’approchent en bus à la croix de Péccata pour réaliser cette ascension qui nous fait découvrir un paysage sans pareil sur 360 degrés, les Alpes avec la Meije, le Mont blanc qui se dessinent au dessus de la brume, les champs d’éoliennes, les sucs, appellation des sommets environnants, et des hectares de pâturages encore bien verts.

Un autre groupe préférera visiter le village des Estables, station de sky en hiver et de tourisme vert en été.

Les uns un peu fourbus, les autres pleins de ce bon air d’altitude et du soleil plein les yeux, qui nous a accompagné tout le long de ces deux jours dépaysants, rejoignent alors notre bercail de Bourgoin en se disant que c’était bien court !

Merci à la Section Marche, aux organisateurs, en leur disant 

« refaites nous en des comme ça ! »

Des images pour se souvenir

Pendant que certains souffraient, soufflaient sur les pentes des Monts Mézenc et d’ Alambre .. d’autre en profitaient pour visiter le petit village des Estables qui a su préserver son authenticité. En marchant le nez en l’air dans les ruelles du village, nous avons remarqué que nombre de maisons anciennes étaient surmontées d’une croix, pourquoi ? voici la réponse

« Aux extrémités du faîtage, au-dessus du logis, il était parfois posé une croix en pierre et à l’opposé, au-dessus du fenil, une boule de pierre. La croix est parfois attribuée à l’homme, d’où sa place au-dessus de l’habitation. La boule, elle, symboliserait le monde, le plan divin qui assurera une récolte bénéfique. Croix et boules étaient aussi des symboles de protection : la religion catholique avec la croix mais aussi une survivance du paganisme dans la boule, illustrant la fécondité. Il arrivait même parfois de placer sous cette boule la « pierre du tonnerre », hachette préhistorique, protectrice de la foudre facteur de destruction, selon les anciens ».
Les photos d’Evelyne sont  LA

St Maurice de Rotherens, le jeudi 24 mai 2018

« Jeudi 24 Mai – Marche à la journée à St Maurice de Rotherens, le Mont Tournier: 14km
Avec le retour des beaux jours, on en profite pour s’éloigner un peu plus du « camp de base ».

C’est une belle rando, sous un beau soleil que nous avons fait pour la première sortie journée de l’année, le jeudi. 28 Marcheurs étaient présents.

Après une belle descente par le GR 65 au départ de la place du musée Galetti, arriva le début des réjouissances avec une montée soutenue pour grimper sur le plateau et arriver au belvédère où la pause déjeuner fut la bienvenue. Chacun put apprécier la vue splendide sur les méandres du Rhône et sur le Grand Colombier au loin.

Il restait néanmoins quelques bonnes côtes après le casse-croute, dont la montée au sommet du Mont Tournier avec encore une belle vue sur la vallée.

Ensuite la balade se continua dans un agréable sous-bois de sapins avant de redescendre à notre point de départ après être passés au hameau de La Lattaz.
Merci à Daniel pour cette article et ces photos.
Quelques Photos  ICI