Archives pour la catégorie La section marche

Le boudin du club, 17 février 2018

Il faisait un temps si épouvantable, de pluie et de vent, que personne n’a eu l’envie d’aller marcher. Heureusement pour certains, l’occupation du jour c’était la fabrication du boudin. Chefs Guy et Michelle avec la petite équipe d’habitués ont donc œuvré pour transformer le sang des bêtes en délice. Il faut un jour avec goûté ce boudin frais au sortir de la chaudière pour comprendre l’ampleur du mot délice, on ne peut plus s’arrêter. Le repas qui suivait fut donc un régal comme d’habitude. Illiane avait fait des tonnes de bugnes pour nous régaler encre plus. Il n’y a que notre président qui par son absence nous a gâché un peu la fête.

Quelques photos à voir par ici…

Le lac clair, mardi 30 janvier 2018

La rando était initialement prévue sur Moras, mais vu la météo des jours précédents, l’expérience des marcheurs du samedi et le temps incertain, nous avons préféré à l’unanimité des présents (17) nous diriger vers le Lac Clair. Nous avons pu constater que, malgré la pluie,   le niveau du Lac avait encore baissé. Michel S. profite de notre passage vers le four de Chanas pour nous raconter une partie de son histoire :
 Ce four a servi, pendant l’occupation, à cacher un important dépôt d’armes et de munition ainsi qu’un poste émetteur venant de parachutages destinés à la résistance. En juin 1944, les allemands, avec camions et mitrailleuses lourdes, sont à la recherche d’un lac, d’un four et d’un château. Ils passent devant le four. Par chance, ce printemps là, le lac est sec et de l’avoine le recouvre…
La suite vous la devinez . Quelques photos  ICI

 

Courtenay chemins boueux, 27 janvier 18

On s’est bien amusé avec cette marche autour de l’étang de Salette et de Cournenay. Nous l’avons faite juste à côté, sur le bord des chemins qui étaient pratiquement tous devenus des tapis de boue ou des rivières. 22 au départ et 22 à l’arrivée, personne ne s’est noyé ou n’est resté enlisé. Nous avons croisé pas mal de chasseurs et trois marcheuses, Monique a pu soigner l’une d’entre elles de quelques ampoules pour qu’elle puisse continuer le chemin.
Pas de pluie, juste au final un peu d’humidité dans les chaussures.

Des photos à voir par ici…

Saint Alban de Roche, le jeudi 11 janvier 2018

En ce jeudi ensoleillé , nous étions 48 à avoir des fourmis dans les jambes. Le tracé partait du parking du golf et nous a fait passés devant l’étang des Trois Eaux , le château de Monbaly et la fontaine de la Voie, qui, pour une fois, avait de l’eau. En un instant, le ciel s’est obscurci et nous avons pu admirer un bel arc en ciel. A la fin de cette rando nous eûmes droit à  quelques gouttes, à peine le temps de sortir les parapluies, et c’était déjà fini.
Quelques photos  ICI

 

 

Salagnon, le mardi 19 décembre 2017

Pour cette dernière Rando Relax de l’année, nous étions 13 à marcher sous un ciel gris et humide sur les chemins plus ou moins boueux de la plaine de Serrière.
Le circuit nous a fait passer devant les ruines du château des Dauphins, le camping « les trois lacs du soleil » et les tables d’Ophélie . Suite à une erreur d’aiguillage, nous  avons fait de la découverte : traversé un champs de maïs (sans maïs), un fossé etc..et sommes revenus aux voitures à 17h30 après avoir parcouru 8km400.

Quelques photos  ICI

 

 

Chez Frédo Dard, le 16 décembre 2017

Nous étions 13 au départ de cette marche qui avait certainement été mal vendue par la pluie du matin. Pourtant nous n’avons pas reçu une seule goutte pendant la rando et nous avons même été gratifiés par un, ou deux (?) rayons de soleil sous un petit coin de ciel bleu.  Depuis la basse Biousse, en passant par le tas de bois de Guy, nous avons été jusqu’au château Cornu. Château Chapeau Cornu pour les puristes ! Retour par Arcisse avec une grimpette finale qui nous a fait passer juste sous la tombe du père de Béru.

Quelques images par ici…

Saint Julien, le jeudi 7 décembre 2017

Jeudi 7 décembre, nous étions 34 à profiter de ce bel après midi ensoleillé,  et faire le tour de l’étang de Ry dont le niveau d’eau a bien baissé. Nous avons traversé le village de st Julien et passé au pied du château dont la toiture du donjon semble avoir brulé.

L’horizon étant dégagé, nous avons aperçu la neige sur les cimes.
Quelques photos ICI 

Saint Alban de Roche 2017

« Quand la neige redessine les paysages, de mettre son nez dehors, le photographe doit se sentir obligé »( Yadeu Zieux Chiasseu, 8e siècle avant JPP).  Nous étions 18 au départ de cette rando sur Saint Alban de Roche, 20 en cours de route avec la fille et le gendre de Raymonde et Hubert, puis 18 à l’arrivée . Le compte est bon. Temps très froid, beaux paysages et beaux sous-bois grâce aux traces de neige qui les redessinaient, mais, si je peux me permettre, trop de goudron à mon goût et en plus, et à cause, un peu trop dangereuse avec ces routes étroites, sans trottoirs. Ai vu une conductrice surprise qui a fait un bel écart.

Les photos sont là…