Archives pour la catégorie Les Cyclos Route

Mercredi 20 juin – Vertrieu

La sortie d’Annie :

Chaleur et petit vent pour démarrer le circuit . On passe par  Dizimieu pour atteindre Crémieu avant de se diriger sur Verna où une famille prend le frais les pieds dans l’eau ;On reprend la route qui nous conduit à la Balme les grottes ;c’est du plat et ça roule tout seul ; C’est bien agréable avant la montée de Parmilieu qui nous sèche un peu . Il faut boire car le soleil tape dur sur nos carcasses et l’ombre est rare.

Encore du plat  vers Charrette, plat montant jusqu’à Optevoz où une halte s’impose sous le tilleul centenaire . Un robinet  permet de faire le plein d’eau fraîche et nous attaquons la côte de Siccieu connue et reconnue  et toujours exigeante surtout en fin de parcours . C’est le moment de relâcher la pression et de laisser aller jusqu’à l’arrivée.

Avec : Laurence, Pierre, Georges, Serge et Annie
Parcours de 65 km et D+600m

Dimanche 17 juin – Fête des pères

Annie raconte ;

Fête des pères oblige il manquait quelques messieurs ce matin pour pédaler avec Laurence, Eric , Pascal , Dominique, Serge et moi-même.
Après quelques tournicoti dans la campagne, nous passons Cozance . Peu après nous croisons une ponette qui se balade un peu perdue sur la route. Nous la ramenons à son enclos.
Nous faisons halte à l’étang de Baix , un vrai reposoir où quelques heureux vont tremper la ligne, et nous continuons sur Boulieu et Bouvesse où Laurence a un petit ennui de chaussure qui l’a fait chuter heureusement sans gravité ( bien que ce soit toujours la gravité qui fasse chuter) ; elle a perdu 2 visses sous sa chaussure et n’a pas pus décaler mais les hommes pleins de ressources  sortent un tourne-vis  arrangent la situation.

Le retour s’effectue en passant par Courtenay, Tirieu , Salagnon et Chamont.

.La météo fut agréable malgré quelques rafales de vent tantôt de face  et de travers et nous notons  pour aujourd’hui : 63 km et 550 m de dénivelé

7 & 8 juin – Vogüé

Annie raconte :

Echappée belle à Vogüe pour la section vélo  qui descend en 2 jours rejoindre les marcheurs du CRDSS
Au rendez-vous  Laurence, Michel, Pierre, Georges, Dominique,  et Eric qui nous rejoint le vendredi et moi –même.
Pour prévenir tous nos besoins une équipe de choc  : Geneviève, Odette, Marinette nous précèdent en voiture , procèdent au ravitaillement et repèrent les emplacements propices où casser la croute  n’hésitant pas à braver l’autochotone récalcitrant.

Jeudi 7 juin
Serge  est au départ et fait avec nous les premières bosses jusqu’à ST julien de l’herms où il nous quitte à regret. Quelques gouttes s’échappent d’un nuage percé  mais ce n’est pas méchant ; On pique au sud longeant des champs de fraises,  où s’active une main   d’œuvre étrangère,  et des plantations de cerisiers, et la vigne bien sûr !
Devant la mairie, à Villeneuve de Vals, on accapare les lieux pour avaler les pâtes , cakes ,  fruits et café préparés par nos bonnes fées.
On reprend la route  en ayant l’œil sur de gros nuages  bourgeonnants. Vers Pont de l’Isère , Georges nous informe que nous franchissons le 45èm parallèle. Google m’apprend que nous étions à la même latitude que la réserve de biosphère du delta du Danube et que le parc de Yellowstone  (entre autres) et que ce parallèle sert de frontière entre les USA et le Canada .
Nous approchons de Montelier  où nous devons passer la nuit et comptons arriver secs, mais nous ne maîtrisons pas tout : en quelques secondes la pluie s’abat sur nous , la route se remplit d’eau, nous pédalons trempés , aveuglés,  éclaboussés, et désorientés par le manque de visibilité et la panne du GPS. Et dire que nous prenons cette saucée à 1 km de l’hôtel !

Nous arrivons tout pantelants ; sèche cheveux , essorage auront raison de toute  cette eau. La suite est tout simplement.. gastronomique…(foie gras , ravioles,…..colonel….)

Vendredi 8 juin
Frais et dispos, nous repartons et atteignons Grane et son café sur la place ; là  apprenant que notre route est coupée par une course automobile  nous nous dirigeons vers Marsannes. En cours de route  nous tombons sur de drôles d’installations : il s’agit de tipis en bois tendus de ficelles le long desquelles grimpent des plantes  . Pierre pense aux  feuilles de houblon et nous donne la recette de son enfance : houblon fermenté , eau citronnée et sucrée et voilà une limonade maison !
Maintenant il va falloir traverser Montélimar  point noir de l’itinéraire mais tout se passe au mieux avant d’arriver au Teil où la circulation est intense.  On se serre  à droite et commence la montée longue mais régulière jusqu’à Vogüe, nichée dans son amphithéâtre de roches calcaires au pied de l’Ardèche.

Nous arrivons avant nos copains qui voyagent en car. L’aventure est terminée mais nous allons profiter de toutes les activités des marcheurs.

Un grand merci à Michel qui a su  trouver les petites routes bucoliques qui ont rendu le trajet sécurisant et plaisant.
Merci  aux conductrices et conducteurs  et aux organisateurs et trices du CRDSS

Jeudi : 120km D+1367m
Vend : 104km D+815m
Clic sur l’image pour les photos

DSC_0048

Dimanche 3 juin – Reconnaissance PVB grand circuit

Rendez-vous est donné à 7:00 devant la polyvalente.
La sortie s’annoncait belle mais…..

Laurence et Eric qui ne lisent pas les mails jusqu’à la fin nous attendent gentiment au local!
Dominique, craignant la pluie décide de filer devant pour récupérer son garde-boue. Ne nous voyant pas, au lieu d’aller de l’avant comme aurait fait n’importe qui, il choisit de revenir en arrière, jusqu’à Laval, alors que le groupe l’attend à La Chapite. Nous ne le reverrons qu’à St Genix (avec l’aide de Serge).
Nous n’avons jamais retrouvé Pierre qui devait nous attendre au pied de Dolomieu
Quand à Annie, de retour de son périple chinois et complètement jetlaguée, elle nous abandonne à Corbelin.
Au sommet de la Crusille, nous rencontrons un couple de cyclo de Romagnieu. Ils nous confirment que le col du Banchet et totalement fermé, nous obligeant à modifier notre itinéraire. Nous  découvrons, grace è eux, le col de La Lattaz. Splendide paysage où l’on encaisse 200m de dénivelé positif en 2km. le choc est rude mais en vaut la peine.
Cet itinéraire sera retenu pour notre rando.
Ne reste plus qu’à rentrer dare-dare car nous sommes très en retard
90km – D+1073m
Avec : Annie, Joelle, Daniel, Dominique, Eric, Georges, Laurence, Serge et Michel.

Dimanche 6 mai – Groslée

Nous sommes 9 ce matin pour cette agréable balade sur les rives du Rhône.
Au fil des kilomètres, le groupe se fait et se défait, Christian nous quitte au pied du Mont de Crucillieux, Pierre nous rejoint sur le chemin du Marteray et Alain nous abandonne avant de franchir le pont de Groslée!
Au retour, Pierre nous laisse à Arcisse,  sur une crevaison..
L’heure tourne, il nous faut abréger le circuit et rentrer directement.
Belle balade, beau temps, petites routes tranquilles et jolis points de vue.
Avec: Alain, Pierre, Dominique, Serge, Georges, Laurence, Eric et Michel
77km – 700m D+

Etang du Chêne-Creys Mépieu

Etang du Chêne-Creys Mépieu

 

Mercredi 2 mai – Chemins de traverse…

Annie, le retour:

Ce 2 mai voit 7 cyclos au rendez-vous  du mercredi pour affronter le circuit de Serge , circuit plein de surprises : son Gps s’obstine à vouloir nous faire passer par les chemins de terre ou les sentiers des sous bois. Michel rectifie  les erreurs et nous entraine  sur des petites routes qui nécessitent de mettre souvent  tout à gauche pour vaincre les  nombreux raidillons  .

A un endroit improbable nous trouvons une fontaine et reprenant une vieille habitude nous posons  pour la photo . Nous empruntons des petites routes confidentielles et au bout de de35 km on atteint Optevoz . A partir de là le retour est classique : descente  sur Crémieu par l’étang de Ry et remontée sur Moras.

Météo passable avec l’absence de soleil et un fond de l’air un peu frais.
Avec Joëlle , Laurence ,Daniel,  Michel , Pierre, Serge , Annie
57km – D+750m

Fontaine à Tirieu

Fontaine à Tirieu

Dimanche 29 avril – Bonnefamille

Rien ne va décidément comme prévu..

Nous devions nous rendre, ce dimanche, au rallye de La Verpilliere.
Malheureusement, faute de bénévole, seule la rando VTT a été organisée.

Il ne devait pas non plus pleuvoir.
Malheureusement, nous essuyons les premières gouttes dans la montée de Moras.
S’en suivent une succession de petites averses qui n’entament pas notre détermination..
Finalement la météo se stabilise et c’est au sec que nous parcourons les 64 km et 650m de D+

Une jolie route inconnue du coté de Bonnefamille, un couple de paons braillards et une succession de bosses résument assez bien cette sortie!

Pour couronner le tout, crevaison de Laurence à Mozas. Eric joue de la pompe et nous arrivons jusqu’à flosailles. Mais il faut se rendre à l’évidence, Vénérieu est encore loin…
Avec : Laurence, Eric, Dominique, Serge, Pascal et Michel

IMG_20180429_101133_redimensionner