Archives mensuelles : février 2017

Mercredi 22 Février

Sous la plume d’Annie :

Difficile de résister à ce bel après midi ensoleillé :  8 cyclos sont au RV pour un parcours de 50 km et 5oom de dénivelé, destination Corbelin ; Nous prenons Joëlle , Jeannine et Claude à Demptézieu  et nous filons sur Rochetoirin, la Chapelle de la Tour où nous faisons un arrêt pour lire la table d’orientation et vérifier que nos belles montagnes sont toujours placées au même endroit que lors de notre dernière visite. Une œuvre d’art a été installée : il s’agit d’un gros bloc de pierre apporté par les glaciers dans lequel la  main de l’artiste a creusé des cupules.

Par les petites routes nous sommes au plus près de la nature qui s’éveille au printemps , le regard se porte sur le Mont Blanc  et les montagnes enneigées dont on ne se lasse pas. Belle descente sur Corbelin et là surprise !  On remonte aussi sec par un raidillon à 15 pour  cent ! On respecte  le tracé de Serge à la lettre ! Pas question de tricher !

Dolomieu, Vignieu et le château de Chapeau Cornu toujours impressionnant   et nous voici  revenus au local avec le plaisir d’avoir fait  une belle sortie  dans les meilleurs conditions possibles !

Avec Jeannine,  Joëlle, Françoise (une amie), Daniel, Claude, Georges, Michel et Annie

Il ya la parité !

Pose vers le four de la Chapelle de la Tour

Pose vers le four de la Chapelle de la Tour

Des cupules sculptées sur des Boulders : Blocs erratiques

Des cupules sculptées sur des Boulders : Blocs erratiques

Vignieu et le Mt-Blanc

Vignieu et le Mt-Blanc

Château de Chapeau Cornu

Château de Chapeau Cornu

Dimanche 19 février – Meyrieu Les Etangs

Il fallait bien du courage ce matin pour quitter la couette et enfiler le costume cyclo.
Le thermomètre affiche -2 degrés! Mais le soleil est là, promesse d’une belle matinée.
En route donc pour Meyrieu Les Etang via La Verpillière, Roche et Artas, après quelques bosses la chaleur se fait sentir.
Petite pause à Meyrieu Les Etangs pour la traditionnelle photo et retour classique par Meyrié et Ruy.
Avec Claude, Serge et Michel
61 km – D+570

Meyrieu Les Etangs

Meyrieu Les Etangs

Le boudin. Février 2017

Hier samedi, on faisait le boudin au club rando de Saint-Savin, comme tous les ans. Régalade et tradition pour déguster le colombin tout fumant au sortir de la chaudière. Les marcheurs se sont dégourdi les gambettes pas très loin, sur le plateau de Demptézieu, l’autre colline, plus historique, qui enserre notre village côté sud. Des petites boucles dans des chemins de traverse pour se faire croire qu’on est ailleurs. Une photo de famille au Jublet, le réservoir hydrique du lac Clair. Ça ressemble un peu à la mangrove des pays chauds, sauf qu’il fait moins chaud. 🙂
Après il y avait le repas et donc, si vous avez bien suivi l’affaire, le fameux boudin avec la fricassée et les pommes qui vont avec. Comme d’habitude très bonne ambiance avec au final des chansons et un nouvel hymne pour le club.
Bon moi je dis quand même qu’on chante comme des casseroles et qu’on pourrait bien envoyer le son au meeting de certains politiques qui s’y connaissent en casseroles… Ils nous donneraient leurs avis ? P’être qu’on gagnerait un prix ?

Il y a un film, mais il me faut le temps de le traiter, en tout cas, les photos sont par ici…

Et aussi les photos de Christian qui  sont là…

Mercredi 15 Février – Le Bayard

Sous la plume d’Annie :

Après un long break hivernal nous sommes 8 à nous retrouver sur un circuit  de 60 km bien roulant avec peu de dénivelé car pour la majorité il  s’agit d’une reprise ; alors  pas question de maltraiter les muscles mais de  les soumettre en douceur aux efforts du pédalage.

Nous voici donc sur les petites routes champêtres  non  loin de Morestel où j’aperçois une manche à air et un petit avion bleu ; un petit aérodrome que je n’avais jamais remarqué auparavant. Du côté du hameau de Crevière nous nous arrêtons devant une passe à poissons.  Pierre nous explique  que  pour faciliter la vie des brochets (et autres) qui remontent le courant pour aller frayer on a installé sur la Save qui coule entre Passins et Arandon, des gradins en rondins de bois de hauteur telle , que les poissons peuvent les aborder facilement . L’ensemble est très esthétique, l’eau chante sa musiquette sur les petites cascades ; Nous contemplons ce bel ouvrage avant de prendre la photo de groupe et de remonter en selle pour la suite du parcours qui se fait toujours sous une météo  printanière. Au loin les montagnettes du Bugey, que nous gravirons plus tard quand les mollets auront forci ; Pour l’heure, on se contente  de la plaine.

Un petit arrêt à la buvette du club avant de retourner dans nos foyers ;

Avec Jeannine, Joëlle, Claude ,  Daniel,  Michel, Pierre, Serge , Annie

La Save et la passe à poissons

La Save et la passe à poissons

mms_img983244179 IMG_0679