1 mai 2017 – NAUSSAC

Compte rendu : Annie – Photo : Eric, Georges, Michel, Serge
Cliquez sur les images pour voir les photo

Les cyclos du CRDSS s’échappent en terre inconnue pour le week end du premier mai. Ils découvrent Langogne et Naussac (1000m d’altitude) en Lozère, département sauvage , éloigné de toute l’agitation citadine.
Pour cette aventure :
Michel et Geneviève – Georges et Odette – Eric et Laurence – Joëlle et Daniel – Serge et Marie-Claire – Annie

Samedi 29 avril
Le voyage s’effectue sans problème : circulation normale et arrêt sympathique pour le goûter de 10 h (café et pain d’épices préparé par Joëlle et Laurence.)
Aux environs de midi nous découvrons l’hôtel qui est à deux brasses du lac, serti de verdure et de reliefs arrondis ;
Repas avalé pas de temps à perdre  les vélos piaffent et nous les enfourchons pour un circuit de 70 km sur 1000m de dénivelé pendant que Geneviève, Odette et Marie- Claire optent pour un tour du lac à pied.
Le circuit vélo démarre par une montée régulière de 30 km : le ton est donné…Elle nous mène au col des 3 sœurs 1450 m et au col de Bor 1437 m sous une météo fraîche mais ensoleillée .Nous longeons des prairies humides où courent de nombreux ruisseaux, des prés aux mille jonquilles, des parterres de bruyères, des forêts de pins ; brefs des paysages de vastes solitudes où le silence est roi. Les seuls vivants aperçus sont des pêcheurs qui tentent  d’attaper les derniers poissons d’avril.
Nous trouvons la petite commune de Grandrieu, plongeons  sur Laval-Atger avant de remonter sur Fabrèges par une route sinueuse  qui jusqu’au retour joue aux montagnes russes ; C’est peu dire que nous souffrons un peu en cette fin de parcours mais voici le lac : il prend en cette fin d’après midi une tonalité outremer ; Le vent frise ses eaux et les vaguelettes se parent  d’une crête blanche ;
Certes de fortes rafales de vent nous ont parfois mené la vie dure mais nous sommes tous ravis de cette superbe sortie. Le soir chacun consulte  son service météo personnel pour le lendemain : risque de pluie , oui mais à 11H, 13 h, 15 h ? Ca doit souffler un peu,  beaucoup ? On écoute le circuit ? On le change ? On l’annule ?

Photo de famille

Photo de famille

Dimanche30 avril
On tente le tout pour le tout malgré les pronostics pessimistes : il doit pleuvoir et de fortes rafales de vent sont prévues. Pendant  que les non pédalantes vont au marché de Grandrieu , nous partons pour le grand tour du lac annoncé pour 42km et 700m de dénivellé .Une superbe montée avec un fort pourcentage nous hisse à ST Bonnet de Montauroux 1150m, petit village qui regroupe quelques maisons en pierre taillée où la convivialité et la solidarité doivent être primordiales pour résister aux conditions d’isolement (enfin je suppose) . A l’herm, un cri, un  arrêt soudain : un lavoir ! C’est le moment de se prendre en photo et de compléter la collection des points d’eau. Nous rentrons à midi  sans  avoir reçu une goutte de pluie, le vent terrible annoncé nous a épargnés et nous avons fait un circuit  de toute beauté ! D’autres cyclos qui n’avaient pas eu le nez de pédaler dans la bonne direction arrivent trempés essorant les gants et les tenues ; Tout le monde n’a pas un Serge pour bien conduire son équipe !
Mais le mauvais temps arrive : pluie et vent contre lesquels on est impuissant. Quartier libre ! Visite de Pradelles et de « l’auberge de Peyrebeille dite » l’auberge rouge où eut lieu une terrible histoire criminelle adaptée au cinéma  avec Fernandel et plus récemment avec Clavier.
La température chute progressivement et soudain nous assistons à une belle tempête de neige !

Lavoir à L'Herm

Lavoir à L’Herm

lundi 1er mai 2017
En mai on ne fait pas toujours ce qui nous plaît !
La neige s’est installée , et le spectacle est magnifique . Mais pas question de prendre le vélo alors on sort les chaussures de marche et l’on se promène autour du lac .
Le retour est proche . Nous avons apprécié l’hébergement, la restauration et les paysages ; Nous avons eu une pensée émue pour Claude  dans son paradis blanc. Mais nous pensons déjà à l’année prochaine alors j’emprunte au chanteur Renaud cette magnifique formule :

    Dis,  c’est quand qu’on va où ?

En route pour la chasse au muguet !

En route pour la chasse au muguet !

 

 

 

 

 

 

 

 

2 réflexions sur « 1 mai 2017 – NAUSSAC »

  1. Christian

    C’est une belle aventure qui laissera des souvenirs. Les miens concernant cette région sont intacts, parcourue en vélo et traversée à pieds j’ai, comme vous, superbement apprécié ses paysages et sa nature.

    Répondre
  2. Annie VIRICEL

    lLes photos sont magnifiques ! en prise directe avec la nature ! Magnifique nature sauvage !
    3 jours de dépaysement dans une ambiance sportive, chaleureuse et conviviale;
    Un grand merci à tous !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


− 3 = null