Le boudin du club, 17 février 2018

Il faisait un temps si épouvantable, de pluie et de vent, que personne n’a eu l’envie d’aller marcher. Heureusement pour certains, l’occupation du jour c’était la fabrication du boudin. Chefs Guy et Michelle avec la petite équipe d’habitués ont donc œuvré pour transformer le sang des bêtes en délice. Il faut un jour avec goûté ce boudin frais au sortir de la chaudière pour comprendre l’ampleur du mot délice, on ne peut plus s’arrêter. Le repas qui suivait fut donc un régal comme d’habitude. Illiane avait fait des tonnes de bugnes pour nous régaler encre plus. Il n’y a que notre président qui par son absence nous a gâché un peu la fête.

Quelques photos à voir par ici…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


deux + 4 =