Dimanche 2 septembre – Marchamps

Nous accueillons Laurent ce dimanche pour une sortie d’essai avec le groupe.
C’est donc 7 cyclo qui prennent la direction des rives du Rhones.
A 7h30 l’air est vif  et pique un peu le bout des doigts sans doute pour cela que l’allure est soutenue…Trept, Arandon, Tirieu, Le Bayard et nous voilà déjà à Les Granges.
Après la pause traditionnelle, le groupe se scinde en deux.
Annie, Eric et Georges choisissent l’option raccourci et rejoignent le pont de Groslée en longeant le fleuve.
Dominique, Laurent, Serge et Michel attaquent la montée en direction de Montagnieu, Seillonnaz, Lompnas avant d’atteindre Marchands et de plonger dans la vallée pour rejoindre le pont de Groslée.
Retour soutenu par Brangues, Morestel, Sermerieu et Chamond.
Il est 11h20 quand nous arrivons au local et le compteur affiche une moyenne de 22,7 !
Pour le groupe Annie env 66km D+560m
Pour le groupe Dominique 81km D+823m
IMG_20180902_095226 IMG_20180902_095326

La sortie vue par Annie:

Nous sommes 7 cyclos pour cette première matinale de septembre :
Eric, Georges, Dominique, Michel, Serge , moi-même et Laurent qui vient faire un coup d’essai avec nous.
De pédalées en pédalées nous passons à Mépieu et arrivons à Montagnieu les Granges face à la montagne qu’il va falloir grimper jusqu’à Marchamp. Dans le contrat écrit , et signé, il était bien stipulé que Georges et Eric  se dispensaient de cette option ; j’en fais autant (c’était écrit dans les petites lignes du bas qu’on ne lit jamais…)
Nous voici donc trois à rentrer directement sur ST Savin , laissant les costauds gravir  la montagne. Nous partons sans bien faire attention et après quelques kms nous voici face à la montée de Lhuis que nous décidons d’aborder tranquillement ; Au sommet nous sommes  d’accord pour dire que cette côte est très agréable et nous ne regrettons pas cette erreur de parcours. (La prochaine fois on invite Mr Macron puisqu’il sait faire du vélo et il ne mouillera même pas sa chemise..)
On franchit le Rhône , Brangues , Morestel par la piste cyclable et retour par Chamont.
Quant aux costauds on pense qu’ils ont dû se tirer la bourre !

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


3 + = quatre